Une grande diversité de rôles pour les professionnels de l’information : AIIM et Gartner

En guise d’introduction dans un récent livre blanc, The Rise of the Information Professional : A Career Path for the Digital Economy, l’AIIM cite un rapport de Gartner, appelé lui-même CIO Alert: You Need Information Professionals[*], disant essentiellement ceci (avec mon emphase) :

The vast majority of organizations see the need to manage information as an enterprise resource rather than in separate “silos,” departments or systems, but they don’t know how to begin to address the challenge, as it is so large…

Professional roles focused on information management will be different to that of established IT roles

An “information professional” will not be one type of role or skill set, but will in fact have a number of specializations.

– “CIO Alert: The Need for Information Professionals [*sic]”, by Debra Logan and Regina Casonato, August 2, 2011, Gartner Inc.

Avec raison, à mon avis, l’AIIM et Gartner reconnaissent que les choses changent rapidement. Les technologies changent, les façons de travailler changent… et les rôles sont aussi en train de changer. Du moins, les rôles traditionnels.

En effet, si hier vous pouviez savoir exactement ce que vous deviez faire dans votre métier, aujourd’hui et de plus en plus, les frontières entre les professions, spécialement en ce qui a trait à l’information et la communication, deviennent de plus en plus floues. Pour certains, c’est une menace, car ils craignent de se faire « voler » leur compétences traditionnelles par d’autres professionnels, alors que c’est pratiquement vrai dans tous les domaines.

Alors, que devons-nous faire? Avons-nous du temps à perdre à se plaindre et déchirer notre chemise? Non. Ce n’est ni bon pour soi, ni bon pour le monde. En effet, soyons réalistes : la masse d’information explose chaque année! L’information est partout, et de moins en moins structurée. Nous sommes à l’ère de Big Data, mais aussi du Big Content, selon l’AIIM.

Dans un autre rapportPrepare to be an Information Leader, Gartner indique que la demande pour les professionnels de l’information augmentera de 50% par année. Gartner insiste sur le fait que nous passons désormais d’une ère où on à mis nos efforts à bâtir des infrastructures et rendre les processus plus efficients, à une autre où l’on doit ajouter de la valeur à ces processus.

The first half of the Information Age was about building infrastructure and making processes more efficient. The second half will be about creating value from the information those processes produce. (Source : Electronic Discovery: Gartner — The number of Information Professionals needed will grow by 50% per year, mon emphase.)

Dans son livre blanc, l’AIIM présente les nouveaux rôles des professionnels de l’information de cette façon :

Rôles liés aux risques et aux responsabilités (Risk/Liability Focus) :

  • droit des technologies de l’information (IT Legal Professionals);
  • gestion des documents d’activité / gestion des archives (Records Managers);
  • gestion des archives numériques (Digital Archivists).

Rôles liés à la valeur stratégique de l’information (Value Focus) :

  • propriété des processus courants de l’entreprise (Business Process Owners);
  • analyse d’affaires (Business Analyst);
  • gestion du savoir (Knowledge Managers);
  • sciences de l’information (Info/Data Scientists).

Rôles liés à la gouvernance de l’information (Governance Focus) :

  • gestion de l’information d’entreprise (Enterprise Information Manager);
  • contrôle des données / de l’information (Info/Data Stewards);
  • architecture de l’information (Enterprise Information Architect).

Rôles liés à la communauté (Social Focus) :

  • conservation de l’information (Information Curators);
  • gestion des communautés (Community Managers).

Comme on peut le voir, la notion de « professionnel de l’information » s’élargit et tire partie de nombreuses spécialités, tirées d’une grande variée de domaines. Nous sommes rendus à ce point de non retour!

Bien sûr, il est cependant peu probable que les professionnels de l’information soient amenés à occuper tous ces rôles en même temps, mais le monde de l’information d’aujourd’hui exige que les professionnels de l’information soient compétents dans une grande variété de domaines.

Personnellement, j’irais encore plus loin, car plusieurs professions « traditionnelles » sont bouleversées par le monde changeant touchant l’information : les journalistes, les bibliothécaires, les archivistes, les rédacteurs techniques, les graphistes, et même les enseignants, pour n’en nommer que quelques uns, sont à mon sens tous des spécialistes de l’information.

Aussi, je crois que les rôles risquent de s’entremêler davantage dans le futur.  L’évolution des technologies de l’information crée de nouveaux paradigmes.  De nouvelles professions liées à la création, la présentation, l’organisation, la diffusion, la gestion du cycle de vie de l’information vont inévitablement se créer, et les rôles traditionnels vont nécessairement évoluer vers autre chose.  On le sent déjà en se moment.

Dans un prochain billet, je tenterai de vous donner quelques exemples de métiers reliés à l’information qui se sont transformés.  Et vous, sentez-vous cette transformation?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s